Comment se faciliter…le recettage ?

Créer son site e-commerce n’est pas de tout repos, loin de là ! Nous l’avons vécu 🙂 Une fois le site livré (par une agence web) ou développé (par…vous même par exemple :)), une dernière étape reste à franchir, et elle est primordiale:  le recettage.

Cette phase consiste à vérifier que son site web est bien conforme au cahier des charges défini au début du projet e-commerce, et ce avant sa mise en ligne. Grosso modo, c’est une batterie de tests qui se doit d’être la plus complète possible tant pour le back que pour le front-office, respectivement interface de gestion et partie visible de la boutique en ligne.

Au delà d’une simple liste exhaustive des navigateurs et des supports à tester (dont il faut hélas bien s’acquitter tout de même…), plusieurs outils gratuits existent sur le net pour vous faciliter la tâche lors de vos tests de recettage. En voici quelques uns:

IE Tester : ce freeware vous permet de tester un site sur toutes les versions d’Internet Explorer à partir de la 5.0, en même temps. Très pratique, surtout quand on sait que les anciennes version d’IE sont encore très utilisées.

LambdaTest : cette solution de de tests en ligne vous permettra de programmer des tests automatiques, mais aussi manuels, avec devrais utilisateurs. Intéressantes, cette solutions peut aussi se connecter à de nombreux outils (Slack, Trello, Asana ..)

– Browserstack  : cet outil payant permet d’afficher votre site sous de très nombreux appareils mobiles et navigateurs. Un vrai must-have que nous utilisons régulièrement.

– Browsershots : parfois, certains sites ont une audience utilisant des navigateurs très anciens et largement obsolètes. Avec Browsershots, vous accéderez aux captures d’écrans d’une page web, vue sous plus de 70 navigateurs anciens. J’en conviens avec vous, la majorité d’entre eux est inutile, à moins que l’un d’entre vous utilise Minefield 3.2 sous linux! Ca peut malgré tout dépanner 🙂

Vous en voyez d’autres?

Revenir en haut