Le cahier des charges d’un site e-commerce? kesako?

Pour quoi faire?

Le cahier des charges est central dans toute mise en place d’une activité e-commerce (dans l’équipe, on peut en témoigner…!). Ce document spécifie les attentes d’une société vis-à-vis de sa surface de vente internet. Que cette dernière soit développée en interne ou via une agence web, le cahier des charges e-commerce est donc le principal outil de communication et de formalisation des besoins du chef de projet.


Sa rédaction

Sa rédaction doit être synthétique et précautionneuse. Il faut éviter toute mauvaise interprétation. Afin d’être le plus concis possible,  résumés, les listes, les tableaux et graphiques devront être au rendez-vous!

Un cahier des charges est en général composé de quatre parties.

–          La première explique les fondements du projet, quels sont ses objectifs. Elle précise qui est le pilote,  ainsi que les différents jalons de validation mis en place.

–          La seconde présente les besoins fonctionnels, techniques et organisationnels ainsi que les contraintes et les exigences. C’est dans cette partie que l’on parle de solution e-commerce.

–          La troisième partie liste les prestations et les livrables attendus.

–          La quatrième est plus juridique, précisant tout ce qui a attrait à la propriété et aux droits.

Petit conseil: il est préférable dans l’idéal de centraliser sa rédaction en interne, pour une raison principale. C’est le seul moyen de s’assurer que toutes les exigences sont prises en compte. Le projet de site sera ainsi réellement le reflet de l’entreprise. Ceci n’exclu bien entendu pas de se faire accompagner par un expert si le besoin s’en fait sentir.

Ses finalités

Ce document possède une double finalité :

–          Interne : rédiger un cahier des charges permet de formaliser en un seul document, l’ensemble des besoins de la société (même ceux que l’on avait pas imaginés!) concernant la mise en place du portail e-commerce. Ceci induit la définition des objectifs quantifiés.

Sa rédaction permet également de formaliser une grande quantité d’éléments et ainsi s’assurer que l’équipe projet est bien sur la même longueur d’inde.

–          Externe : Le cahier des charges défini les relations qu’aura la société avec tous les prestataires gravitant autour du site internet. Dans le cas d’un développement externalisé, il est la base d’un appel d’offres d’agence web (qui vous fournira alors une solution e-commerce), constituant de plus un référentiel contractuel partagé par cette dernière et l’équipe interne.

Revenir en haut