Les solutions e-commerce Episode 1: Quel choix!

L’un des points décisionnels les plus important pour la création/refonte d’un site e-commerce réside dans le choix de la solution technique qu’il va utiliser. Nous publierons une série d’articles dans ce sens, en tentant de balayer les principales alternatives  se présentant à l’e-commerçant.

Ce premier post présentera ces dernières dans leur ensemble. Les articles suivants s’attacheront à ces solutions de manière plus détaillée.

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les possibilités sont extrêmement variées pour tout créateur désirant mettre en place son site e-commerce. Pour être plusieurs dans l’équipe à être passés par là, on peut vous dire que ce n’est pas évident du tout. Des éclaircissements s’imposent.  Alors, en 2018, un e-commerçant peut créer son site en :

–          Utilisant une plate-forme logicielle open-source. Il existe sur le net de nombreuses solutions logicielles permettant d’administrer et de piloter son site e-commerce. Les plus connues d’entre elles se nomment PrestaShop, Magento et WooCommerce. Les possibilités de fonctionnalités et de personnalisation sont extrêmement vastes, le coût d’acquisition est quasiment nul. Ces en partie pour cela que les solutions open-source sont très couramment utilisées par les nouveaux e-commerçants. Les plus aguerris d’entre vous ne mettront le plus souvent qu’un week-end pour créer leur surface de vente. Cette dernière sera certes non optimisée et basique, mais elle aura le mérite d’exister. De nombreuses agences web se sont d’ailleurs spécialisées sur ces plate-formes, favorisant la démocratisation de ces dernières.

–          Utiliser les places de marché, comme Amazon, Rakuten, ou Ebay. Mais vous l’avez certainement remarqué, nous nous situons ici dans les limites des champs du e-commerce, et donc de ce blog. Dans ce cas de figure, le vendeur n’est pas complètement maître de sa boutique, de son esthétisme ou de son ergonomie. Néanmoins, des sociétés utilisent ce procédé et en sont ravies. Du moment que l’ambition n’est pas trop importante, cela peut parfaitement convenir. Proposer des produits sur des sites CtoC (Consumer to Consumer. Traduisez par « entre particulier et particulier ») peut s’avérer un excellent complément d’activité.

–          Utilisant une plate-forme logicielle propriétaire. Certaines Web Agency disposent de solutions e-commerce qu’elles ont eux-mêmes développées. De plus amples éclaircissements sur ce point sont à venir pour la suite.

–          Utilisant une plate-forme clé en main (Saas: Software As A Service). Peu de compétences requises, coût inexistant, ce type de solution s’est beaucoup développé ces dernières années et connait un grand succès auprès des nouveaux e-commerçant. Mais……la suite au prochain épisode…

–          Le développant tout seul ! C’est la solution la plus basique, mais certainement la plus complexe. Créer son site de ses propres mains est extrêmement fastidieux. Les compétences nécessaire sont importantes : programmation xHTML, PHP, gestion de base de données, graphisme, ergonomie, et j’en passe…

Méfiez-vous par ailleurs également du cousin qui développe comme une « bête », ou du copain qui connait quelqu’un qui « maitrise internet » (on a tous un je suis sûr). La conception d’un site est extrêmement complexe. Pas de place pour l’approximation !

Revenir en haut